Dans la plupart des États, 18 ans est l`âge de la majorité (sauf pour le Nebraska et l`Alabama où l`âge de la majorité est de 19 ans) et donc, avant de traiter un patient âgé de moins de 18, les professionnels de la santé doivent obtenir le consentement du parent du patient ou tuteur légal ou toute personne autorisée à donner son consentement par le parent ou le tuteur légal. Une fois qu`un individu qui peut être considéré comme responsable de traiter les soins de santé d`un enfant (si nécessaire) lorsque le parent (s) ou le tuteur actuel n`est pas disponible, téléchargez ce formulaire dans l`un des formats définis sur les boutons dans la zone de légende de l`image d`aperçu. Le témoin devra signer la ligne «signature du témoin», puis imprimer son nom sur la ligne «nom du témoin» immédiatement après que le directeur a signé le document de consentement complété. Localisez l`étiquette «médicaments spéciaux, type de sang ou information pertinente» puis, fournissez tous les médicaments que l`enfant doit prendre (i. Dans la plupart des cas, l`enfant aura un médecin de son propre chef. En cas d`urgence médicale, l`enfant sera traité, mais dans des situations moins graves (e. Dans d`autres, ils ne s`appliquent pas du tout. Tous les traitements alternatifs raisonnables, y compris les conséquences et les risques médicalement significatifs, m`ont également été expliqués. Dans cette dernière section, le patient/tuteur doit fournir son consentement légal. Pour les mineurs, si une poursuite est déposée et comment les poursuites pour faute professionnelle sont traitées dépend en partie de la réponse de l`enfant au traitement-i. Le type sanguin, et toute information concernant la santé de l`enfant qui devrait être connue au moment du traitement (i.

Si le patient est mineur, a une déficience mentale grave ou ne peut pas donner son consentement, le parent du patient, le tuteur légal ou l`exécuteur testamentaire nommé par le Tribunal doit donner son consentement. Cette autorisation est effective jusqu`au 15 avril 2007. Dans le hasard, ce n`est pas possible un troisième (3ème) témoin de partie peut convenir, bien que, il n`est pas garanti qu`il sera accepté par l`établissement de soins de santé. Demandez à l`hôpital ou au médecin principal de l`enfant de faire un rapport par courriel sur les progrès de l`enfant. Il contient des informations sur le patient et fournit des détails sur le traitement médical ou la procédure à effectuer. Les prochaines lignes suivantes sont présentées dans le strict but de définir les nuances de la santé de l`enfant. Bien que les détails spécifiques varient selon l`État, le consentement médical signifie qu`un médecin ou d`autres fournisseurs de soins médicaux doivent informer un patient de tous les avantages potentiels, les risques et les alternatives impliqués dans une procédure médicale. Le consentement médical est un formulaire qui est utilisé par un parent ou un tuteur pour donner la permission à une autre personne ou un établissement de santé pour fournir un traitement médical pour leur enfant ou pupille. Pour commencer, l`individu qui consent à prendre des dispositions pour les soins de santé de l`enfant doit être identifié.

Si vous êtes un beau-parent, vous n`avez pas de statut légal officiel pour autoriser un traitement médical pour votre enfant. Lorsque quelqu`un meurt, la personne qui est nommée comme exécuteur testamentaire peut créer un affidavit de décès. Doe Hospital, si possible. Envisagez de le rendre audacieux et de mettre une belle boîte bien rangé autour d`elle. Diabète, autisme, etc. Des exemplaires du document doivent être remis au gardien pour qu`ils conservent leur dossier. Il y a plusieurs situations où il est conseillé pour les enfants en bonne santé d`avoir un formulaire de consentement médical. Étape 3 – ensuite, le parent ou le tuteur légal et un témoin doivent fournir le document avec leurs signatures, les dates de signature, et leurs noms imprimés.

Comments

comments


Posted in Uncategorized.

Comments are closed.